Reflexions poétiques

Cet ouvrage aux éditions SIC fut imprimé le 5 mai 1917.

Il regroupe des poèmes d'Ary Justman et des reproductions de dessins, gravures et sculpture de son épouse Chana Orloff.

Il est dédicacé à Pierre et Germaine Albert-Birot:

La foule est encore courbée :

elle marche, je crois, à quatre pattes.

Apollinaire leur écrit à propos de cette plaquette de poèmes : " ... merci de m'avoir envoyé vos belles réflexions poétiques avec les reproductions de sculptures ravissantes et très importantes... "

cliquer sur l'image pour l'agrandir

SIC

La revue d'avant garde SIC (pour Son Image Couleur auquel s'ajoute Forme)  est fondée par Pierre Albert-Birot en 1916.

Elle édite de nombreux artistes, poètes, écrivains et notamment Guillaume Apollinaire, Pierre Reverdy,  Louis Aragon, Ary Justman.

Chana Orloff  y collaborera fréquemment par ses dessins, ses gravures ou par la reproduction de ses sculptures.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

En 1919, Chana Orloff fait paraître un album de bois gravés tirés à 100 exemplaires numérotés. Il est édité par d'Alignan, Paris.

Il s'agit de 11 portraits travaillés en utilisant les veines du bois pour nuancer les parties sombres.

Gustave Kahn dans les feuillets d'Art (juillet 1922) écrit : " le dessin de Madame Orloff est expressif. Elle en donne la valeur dans ses bois gravés, très robustes, qui ne s'arrêtent point au détail inutile, accusent le caractère du modèle….Ils sont criants de vérité".

Bois gravés

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Figures d'aujourd'hui: 41 portraits

Au moment de l'éditions des "bois gravés", Chana Orloff reçut la commande de quarante et un portraits de célébrités parisiennes pour accompagner des textes du critique et poète Gaston Picard.

 

L'ouvrage, réalisé avec un tirage numéroté sera édité en octobre 1923.

Les portraits de Chana Orloff sont dessinés à la mine de plomb.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Dessins

Pour chaque sculpture, Chana Orloff réalise jusqu'à une vingtaine de dessins. Elle installe généralement son modèle dans un fauteuil confortable et va lui tenir conversation en tournant autour d'elle. Ce dispositif évite une attitude figée ou maîtrisée et laisse alors entrevoir la personnalité réelle de la personne dessinée.

cliquer sur l'image pour l'agrandir